Causes de l’absence d’enfants

Les causes de l'infertilité

La stérilité n’est en aucun cas quelque chose qui ne concerne que la femme. Chez 30% des couples touchés, on trouve chez les deux partenaires les causes à la base d’une absence d’enfants non désirée. Dans 5 à 10% des cas, on ne peut détecter ni chez l’homme ni chez la femme de causes organiques de stérilité. Dans ces cas, les médecins parlent d’une stérilité idiopathique et présument souvent des raisons au niveau psychique. Mais des facteurs tels que l’insuffisance ou l’excès de poids, le tabac, l’alcool ou le stress peuvent contribuer à ce que le désir d’enfants ne puisse pas être exaucé.

Les personnes concernées sont souvent traversées par des émotions contraires: espoirs, peur de ne pas être à la hauteur, colère, déception, tristesse, mais le doute envers le partenaire et soi-même conduit fréquemment à des situations de stress et de conflits. Des tensions émergent dans la relation et la vie sexuelle. Un suivi psychologique lors d’une thérapie de fertilité est ainsi judicieux : il peut aider à réduire le stress psychologique qui résulte d’une attente, d’espoirs et de craintes sur de nombreuses années. Simultanément, les tensions physiques et psychiques baissent. D’un autre côté, ceci améliore la chance qu’un désir d’enfants puisse être exaucé.

L’absence d’enfants peut avoir des causes variées. Le désir d’enfants non assouvi est ainsi un problème qui vous concerne tout autant que votre partenaire. C’est pourquoi la recherche des raisons devrait toujours se faire en commun.

Causes chez la femme

Les irritations de la maturation des follicules et de l’ovulation peuvent être la cause de troubles au niveau des hormones; elles peuvent aussi se produire en partie lors d’une intervention chirurgicale, de radiothérapie, de chimiothérapie, par des anticorps ou l’âge avançant.

Les troubles du transport de l’ovule proviennent d’inflammation et de leurs cicatrisation. Mais ils peuvent aussi résulter d’une intervention chirurgicale.

Un empêchement du transport des spermatozoïdes peut souvent être attribué à une production insuffisante de la muqueuse dans le col de l’utérus ou à des anticorps.

Il arrive que l’embryon ne puisse pas se nicher (implantation perturbée). Responsables de ceci peuvent être des déformations émanant d’inflammations et cicatrisations de la muqueuse de l’utérus, des myomes de l‘utérus ou des anticorps.

D’autres causes possibles d’absence d’enfants à prendre en considération sont le stress, la consommation de drogues, une alimentation déséquilibrée ainsi que les influences émanant de l’environnement.

Causes chez l’homme

Les troubles de la production de spermatozoïdes peuvent être attribués à des inflammations (p.ex. oreillons), ectopie testiculaire, varices ou à des troubles hormonaux. Les suites d’une intervention chirurgicale, de chimiothérapie ou de radiothérapie peuvent parfois également jouer un rôle. Cependant, les raisons en restent souvent inexplicables.

D’autres raisons possibles sont un transport des spermatozoïdes ne fonctionnant pas correctement qui peut être la conséquence d’interventions chirurgicales, d’inflammations ou de blessures. Il faut également prendre en compte les malformations héréditaires ainsi que les troubles de l’éjaculation causés par une paralysie nerveuse ou une impotence.

Chez l’homme également, il faut considérer le mode de vie (nutrition, drogues, influences environnementales, stress) lors du diagnostic.