Insémination

Processus d'insémination

L’insémination artificielle réduit le chemin du sperme jusqu’à l’ovule. Elle est employée lorsque les spermatozoïdes sont restreints en nombre et en mobilité ou lorsqu’ils sont déformés. Les spermatozoïdes sont introduits directement dans l’utérus au moment de l’ovulation. Un traitement préalable des spermes veille à ce que seuls les spermatozoïdes sains et ayant un potentiel de réussite soient employés. Si, chez la femme, un trouble du cycle existe, l’ovulation sera stimulée grâce à des hormones. Une telle stimulation est aussi employée afin d’augmenter la chance d’une fécondation si la qualité des spermatozoïdes n’est pas optimale en faisant mûrir simultanément 2 ovules de bonne qualité.

Les coûts d’une insémination avec les spermes du partenaire (pas de spermes étranger !) sont pris en charge par la caisse maladie pour 3 cycles par grossesse.

csm_kinderwunsch_behandlungen2_gross_429