Blastocystes

En Suisse, depuis le 1er septembre 2017, on peut développer et observer un maximum de 12 ovules fécondés jusqu'à 5 ou 6 jours après la fécondation en dehors du corps (stade blastocyste).

Signification

Jusqu'au troisième jour après la fécondation, les gènes (caractéristiques héréditaires) de l'ovule sont principalement responsables du développement de l'embryon. Les gènes de l'embryon (caractéristiques de transmission paternelle et maternelle) sont conjointement responsables de la poursuite de la croissance des embryons à partir du troisième jour après la fécondation. Au cinquième jour, les cellules embryonnaires ne sont plus toutes les mêmes : les cellules qui forment l'embryon lui-même et les cellules qui forment le placenta (stade blastocyste) sont visibles.

En moyenne, 5 ovocytes fécondés sur 10 sont si sains, qu'ils se transforment en blastocystes 5 jours après la fécondation. Avec la «loi précédemment applicable», il a été possible en Suisse, comme c'est actuellement le cas en Allemagne, de développer un maximum de 3 ovules fécondés jusqu'à 5 jours en dehors du corps. 

Avec la loi de 2017, un maximum de 12 embryons peuvent être observés, afin de pouvoir sélectionner ceux utilisés pour être implantés dans l’utérus. Ces embryons sont choisis sur la base de leur dynamique et de leur morphologie (aspect microscopique). Ainsi ils ont les meilleures chances pour une futur grossesse.

Conséquences

  • Les chances de grossesse après le transfert d'embryons d'un ou plusieurs blastocystes est augmenté. Il y aura moins de couples déçus avec un test de grossesse négatif après 10 jours.

  • Le risque de jumeaux est plus grand lorsque deux embryons sont tranférés dans l'utérus. En développant plusieurs embryons, un embryon avec de bonnes chances peut être sélectionné . Les autres montrant des chances de grossesse peuvent être congelés. Cela maintient les chances de grossesse élevées et réduit le risque de naissances multiples.

  • Il y aura des couples chez qui le transfert d'embryons ne pourra pas avoir lieu, car aucun embryon ne se développera jusqu'au stade blastocyste.

 

Important

  • Le développement de 5 jours en dehors du corps ne rend pas les embryons «plus viables».

  • La sélection naturelle a lieu en dehors du corps, de sorte que les embryons moins viables sont transférés moins fréquemment.

  • Selon l'opinion d'aujourd'hui, le développement des blastocystes n'a pas d'impact négatif sur la santé des enfants

 

À qui recommander?

La plupart des couples

 

Les coûts pour cette intervention?

Les frais de fécondation in vitro ne sont pas remboursés par les caisses d'assurance maladie Suisses. Si nécessaire (différences cantonales et individuelles), les frais financiers de réduction de l'impôt sur le revenu peuvent être réclamés. Les compagnies d'assurance maladie allemandes couvrent souvent la moitié des coûts.

Selon le nombre d'embryons, il faut s'attendre à une dépense supplémentaire d'environ 400 Francs Suisse par cycle frais (plafond de coûts pour un cycle frais comprenant des médicaments conventionnels, avec développement de 12 ovules fécondés pendant 5 jours et transfert d'embryons ultérieur 7200 Francs Suisse (sans cryoconservation de blastocystes supplémentaires)

Tag1.png

Jour 1: Oeuf fécondé

Tag2.png

Jour 2: 4 cellules embryonnaires

Tag3.png

Jour 3: 8 cellules embryonnaires

Tag5.png

Jour 5: Blastocyste